Malley accueillera les meilleurs pointeurs et tireurs mondiaux

Pétanque

Attribués par la fédération mondiale au club de pétanque Le Lys de Prilly, les Mondiaux se dérouleront en juillet 2020 au futur centre sportif.

Le club de pétanque Le Lys de Prilly s’est vu octroyer dimanche à Paris l’organisation des Mondiaux de 2020. Martigny était également en course. Les instances internationales avaient décidé l’an passé d’attribuer l’événement à la Suisse qui ne l’a plus organisé depuis belle lurette. La Nouvelle-Calédonie (département français) et la Malaisie étaient sur les rangs.

« Pour nous, Prilly, proche de Lausanne, capitale olympique, à proximité de la France, était une évidence. De plus, le dossier présenté était le meilleur avec une organisation au futur centre sportif de Malley. Du reste, les 15 membres du comité directeur se sont prononcés à l’unanimité », relève Claude Azéma, président de la Fédération internationale de pétanque et jeu provençal (FIPJP).

Pourtant, fin mars, la Fédération suisse de pétanque (FSP), par 4 voix contre 3, avait désigné le club octodurien le 24 mars. « Mais nous avons envoyé aux instances internationales les deux dossiers comme demandé, sachant que c’est à elles seules qu’appartenait la décision finale. Nous en prenons acte. Quoi qu’il en soit, nous nous réjouissons qu’un tel événement se déroule en Suisse et serons derrière le comité d’organisation », explique Raoul Bortolotti, vice-président de la FSP, dont le siège est à Montagny-Chamard.

C’est même la première fois qu’une telle manifestation se déroulera sur sol vaudois. En Suisse, seule Genève, par deux fois, avait organisé les Championnats du monde, épreuve biennale depuis 1958.

Déception valaisanne

La décision n’est pas bien passée en Valais : «Nous sommes en effet très déçus que le choix de la fédération n’ait pas été entériné, nous faisant espérer l’organisation. Mais nous devons nous incliner et souhaitons bonne chance à Prilly», déclare, bon joueur, Pierre-André Giroud, président du club martignerain.

A contrario, on se réjouit dans l’Ouest lausannois. «Nous sommes bien entendu d’abord soulagés que le cahier des charges ait été respecté et très heureux que la FIPJP ait plébiscité notre candidature en nous confiant «Lausanne-Prilly 2020». C’est un grand défi et nous sommes hypermotivés à bien le relever», déclare Christian Cosandey, président du comité d’organisation.

La Municipalité prillérane a pesé de tout son poids, à l’instar de son syndic, Alain Gilliéron, qui sera président d’honneur du comité Lausanne-Prilly 2020. «C’est une grande joie d’accueillir l’élite de la pétanque mondiale. Et forcément un plus en termes d’image pour notre commune et toute la région lausannoise. D’autant plus que les compétitions de pétanque sont toutes télévisées sur une chaîne française (Ndlr: L’Équipe TV). Nous apporterons toute notre aide, notamment en matière de logistique et financière. Mais pour l’heure nous n’articulons pas de chiffres.» Le Canton a également fait part de son soutien.

Quarante-huit nations

Les Mondiaux de pétanque «Lausanne-Prilly 2020» se dérouleront du 16 au 19 juillet 2020 au futur centre sportif de Malley. Compétition de triplette – discipline mondiale la plus prestigieuse avec trois joueurs, deux boules chacun –, et de tir seront au programme. 48 nations y participeront. Les boulistes seront tous logés au VORTEX à Chavannes-près-Renens. Les délégations, six personnes par pays, dormiront dans les hôtels de la région lausannoise. On table sur environ 4000 nuitées. «Nous avons tout préréservé depuis près d’un an», ajoute Christian Cosandey. Le congrès mondial de la FIPJP s’y déroulera aussi.

Côté public, le comité prévoit une fréquentation de 5000 personnes, sachant que dans cette configuration, le centre sportif de Malley peut en accueillir 8000. Le budget prévisionnel du Lys fait état de 400 000 francs.

Si la Suisse ne compte que 3500 licenciés sur plus de 600 000 dans le monde, elle pèse dans le paysage boulistique mondial. D’abord, elle a fait partie en 1958 des sept membres fondateurs de FIPJP. Ensuite, elle pointe juste derrière la France, au deuxième rang au palmarès mondial avec quatre médailles d’or. Les jeux de boules feront leur apparition pour la première fois aux Jeux olympiques, à Paris en 2024, en tant que sport additionnel. (24 heures)

 

Créé: 11.04.2018, 16h55

Attribués par la fédération mondiale au club de pétanque Le Lys de Prilly, les Mondiaux se dérouleront en juillet 2020 au futur centre sportif.